Index du Forum » » L'homéopathie

Auteur

Pour le mal des transports
adbaca
31    

  Posté : 25-07-2010 17:09

En effet, il existe une spécialité, en granules et en comprimés, et même si son utilisation est très pratique, on peut toujours aller plus loin selon les modalités:
- si amélioration en mangeant: prendre PETROLEUM
- si amélioration au grand air (vitres ouvertes), en fermant les yeux ou en se déshabillant : TABACUM
- si au contraire les symptômes sont aggravés en mangeant, en bougeant les yeux ou avec de l'air "sur le nez": COCCULUS INDICUS
- et si des sueurs froides nous empoisonnent le trajet: PETROLEUM

A noter qu'on retrouve ces souches dans la spécialité cocculine, associés au nux vomica qui est plus recommandé dans les problèmes dispeptiques en général.

Petit conseil gratuit: avant de prendre un moyen de transport quel qu'il soit, si l'on se sait sensible, mieux vaut partir l'estomac rempli pour éviter le "roulis" de son contenu qui a ainsi moins de place pour se promener... alors qu'on a tendance à faire l'inverse: partir l'estomac vide en se disant qu'au moins, il y aura moins de dégât au cas où... On peut également fixer un point à l'horizon (ex: un arbre tout au bout de la route), ce qui permet d'occuper l'esprit et de moins se rendre compte du mouvement.
Chez un enfant qui devient soudain sujet aux maux de transport alors qu'il n'était jamais malade auparavant, pensez à orienter vers un ophtalmologiste pour vérification de la vue (myopie évolutive?)
En espérant avoir répondu à votre question, je vous souhaite une bonne route et de bonnes vacances à tous!



Cet article provient de Préparateur en pharmacie.com

https://www.preparateur-en-pharmacie.com/viewtopic.php?topic=19&forum=5